1358 Vues |  1

Expérience avec Joshua Bell: savons-nous percevoir la beauté ?

Joshua Bell, l’un des plus grands violonistes au monde interprète Bach dans le métro sur son Stradivarius.

A Washington D.C., dans une station de métro, par un froid matin d’hiver un homme interprète au violon 6 morceaux de Bach durant 45 minutes. Durant ce laps de temps environ 2.000 personnes sont passées, une demi-douzaine a pris le temps de s’arrêter pour l’écouter, une vingtaine lui a donné de l’argent, une seule l’a reconnu.

Deux jours auparavant, Joshua Bell se produisait au théâtre de Boston, où les places coûtent 100 $ en moyenne. C’est dans le cadre d’une expérience sociale sur la perception, les goûts et les priorités des gens, que le Washington Post a demandé à. Joshua Bell de jouer incognito dans la station de métro DC.

Cette expérience a soulevé plusieurs questions : Dans un environnement banal, à une heure inappropriée, pouvons-nous percevoir la beauté? Si c’est le cas, pourquoi ne pas prendre le temps de  nous arrêter pour l’apprécier ? Reconnaissons-nous le talent dans un contexte inattendu ?

Une autre question se pose alors : si nous n’avons pas un moment pour nous arrêter et écouter l’un des meilleurs musiciens au monde, jouant une partie de la meilleure musique jamais écrite, avec l’un des plus beaux instruments jamais réalisés … ne manquons-nous pas beaucoup de choses en menant une vie précipitée ?

Sources :